Chefs d’entreprise, indépendants, comment bien choisir son contrat de prévoyance ? – Interview BFM Patrimoine

Par Lily
Le 16 novembre 2021

Lors d’une interview dans l’émission BFM Patrimoine présentée par Cédric Decoeur sur BFM Business, Sonia Elmlinger, Directrice Générale de Social Care Consulting, est revenue sur la prévoyance du chef d’entreprise et des indépendants.

Le Covid a accéléré le questionnement des chefs d’entreprise sur leur protection sociale et notamment la prévoyance. Ce questionnement est crucial puis qu’en France, il y a 3,5M de PMEs et 3M de chefs d’entreprises, dirigeants indépendants et professions libérales. 1 décès sur 5 intervient avant 65 ans. Ça fait réfléchir non?

Qu’est-ce que la prévoyance du chef d’entreprise?

La prévoyance du chef d’entreprise c’est la possibilité pour le dirigeant de se couvrir en cas de décès, d’arrêt de travail ou d’invalidité. Il protège en même temps son revenu, sa famille mais aussi son entreprise. Rappelons en effet que 30% des faillites d’entreprise en France sont dues à une indisponibilité temporaire ou définitive du dirigeant.

Par exemple, un chirurgien dentiste qui perd un pouce lors d’une activité, même privée, se retrouve dans l’impossibilité d’exercer son activité à cause de son invalidité. S’il ne possède pas de contrat de prévoyance couvrant ce risque, il se retrouvera en grande difficulté financière.

La Sécurité Sociale des Indépendants (SSI) qui couvre une large partie des chefs d’entreprise ne verse que 660€ par mois en cas d’arrêt de travail avec un plafond à 1680€. Par ailleurs, elles ne couvre qu’ 1 an sur 3 ans d’arrêt de travail. Pendant 2 ans, il n’y a donc plus rien.

La solution ? Un contrat de prévoyance.

Comment choisir son contrat de prévoyance?

Il existe un très large choix de contrats de prévoyance. Chaque cas nécessitera un contrat sur-mesure. Il y a cependant quelques points de vigilance. Il faut impérativement regarder:

  • Les exclusions (risques sportifs, exclusions médicales)
  • Les franchises à savoir la période pendant laquelle vous n’êtes pas garanti et ne bénéficiez pas de primes. Cela peut être problématique dans certaines situations.
  • Les barèmes d’invalidité (professionnel, fonctionnel ou croisé) qui peuvent avoir de fortes conséquences sur la prime

Un conseiller en protection sociale saura vous guider dans le choix du contrat le plus adapté.

Qui prend en charge la prévoyance du chef d’entreprise?

Si le chef d’entreprise non assimilé salarié souscrit un contrat de prévoyance individuel pour protéger son revenu et sa famille , c’est lui qui prend en charge la cotisation. Dans le cas d’un contrat Madelin, il pourra déduire ces cotisations de ses revenus professionnels dans une certaine limite. Il percevra alors ses primes à titre individuel.

Il existe également des contrats de prévoyance avec des garanties spécifiques pour l’entreprise comme le contrat Homme clé ou le contrat Associés qui viennent protéger l’activité de l’entreprise. Ces cotisations sont en revanche à la charge de l’entreprise.

En France, seulement 38% des chefs d’entreprise sont couverts sur les risques de décès, invalidité et arrêt de travail. Dans les pays anglo-saxons à titre d’exemple, la quasi totalité des chefs d’entreprises bénéficient d’un contrat de prévoyance. Culturellement, en France on a en effet plus de mal à envisager la difficulté.

Comment mettre en place un contrat de prévoyance?

Il est fortement recommandé de faire appel à un conseiller spécialisé dans la protection sociale pour définir uns stratégie de protection de son entreprise, de ses revenus et de sa famille. N’hésitez pas à contacter les experts de Social Care Consulting pour vous accompagner dans cette démarche.